Dirofilariose

LA DIROFILARIOSE

C'est un ver rond, le Dirofilaria immitis, transmis au chien par la piqûre d'un moustique, qui est à l'origine de cette grave maladie que l'on rencontre surtout sous les tropiques et dans le sud de l'Europe. Suite à la piqûre, la larve du ver pénètre sous la peau. A l'âge adulte, elle se dirige vers le coeur de l'animal et se fixe dans les artères pulmonaires.

Le fonctionnement cardiaque s'en trouve perturbé, surtout en cas d'infestation importante, et il y a risque de syndrome hémolytique (destruction des globules rouges), d'obstruction de la veine cave et de graves problèmes respiratoires.

Les symptômes n'apparaissent que plusieurs mois, parfois plusieurs années, après l'inoculation, ce qui en rend le traitement souvent peu efficace. Ce sont :

La toux, les difficultés respiratoires, les syncopes lors d'efforts, perte de poids et de la masse musculaire, problèmes rénaux, épanchement abdominal ou thoracique.

L'obstruction de la veine cave se signale par une tachycardie, un manque d'activité, l'apparition d'un ictère, les mixions foncées.

Il est essentiel de pouvoir pratiquer un diagnostic rapide pour assurer un maximum d'efficacité au traitement, qui n'exclut cependant pas d'importantes séquelles.

Le traitement en lui-même entraîne des réactions de l'organisme, avec risque de thrombose, et les injections se montrent douloureuses.

Il est conseillé un traitement préventif, sous forme de cachets, si l'animal vit dans les zones sensibles ou en cas de départ vers celles-ci.

On peut également éviter les promenades en soirée et dans les lieux humides (marais, eaux croupies, etc...), protéger l'habitat par des moustiquaires, etc...

Date de dernière mise à jour : 10/10/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site