Créer un site internet

Obéissance

L'obéissance

En aucun cas elle ne doit être contraignante, on doit surtout se baser sur le jeu et le plaisir qu’il ressent à l’exécution. Un chien joueur c’est une véritable mine d’or pour le maître qui veut inculquer une éducation, à condition de procéder avec méthode. C’est de la distraction organisée : la balle de jeu, le jouet ou la friandise sont un aimant puissant qui sert à orienter correctement les comportements.

 

Le rappel :
Il faudra faire des progressions avec des difficultés qui vont grandissantes, par exemple :
- le chiot est tenu par le moniteur, le maître l’appelle à vue en montrant ce qu’il a dans la main.
- Le chiot est tenu pas le moniteur, le maître l’appelle en courant, et en montrant ce qu’il a dans la main.
- Le chiot est tenu, le maître l’appelle et disparaît à sa vue (cachette)
Dans cet exercice il faut varier les situations et on peut demander au maître de se coucher au sol, d’être assis sur une chaise. A chaque arrivée bien entendu, le chiot reçoit la friandise ou l’objet de jeu ainsi que les félicitations de son maître.

 

La marche au pied :
On n’utilise pas de laisse, elle est superflue puisque le maître tient dans sa main de quoi attirer son élève. Au début il récompense souvent, tous les quelques pas, puis de moins en moins. Par la suite, on passe à la marche au pied avec des distractions.

 

Les positions

 

On lui apprendra les positions, Assis, Couché, Debout, à l’ordre, en s’aidant de l’objet de jeu ou de la friandise qu’on tient dans la main. En l’air pour le assis, vers le sol pour le couché, sur le côté pour le debout.
Ainsi les signaux qu’il retiendra seront aussi bien acoustiques que visuels, ce qui permettra plus tard de le commander à distance.
Les positions seront exécutées à l’arrêt, le maître devant, le chiot à son côté, mais également en mouvement pendant la marche ou sur la table, ceci avec ou sans distraction.

 

La ville
N’oublions pas qu’il s’agit de préparer des chiens bien éduqués pour la ville, hors beaucoup de maîtres négligent ce point important. Les moniteurs du club auront donc à cœur d’organiser de temps en temps des sorties en petit groupe en ville ( cette fois les chiots seront tenus en laisse souple), les maîtres étant munis de leur jouet ou de la friandise pour apprendre à dévier l’attention en cas de stress, ou bien de pouvoir se faire obéir malgré les distractions.

 

Pour en savoir plus :

 

Ouvrage de Joseph ORTEGA
"L’Ecole des chiots et la Méthode Naturelle"

 

Sites :
http://ecole.du.chiot.free.fr/

Date de dernière mise à jour : 10/10/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site