Hiérarchisation

La hiérarchisation

Elle va consister à préparer le chiot à considérer son maître comme le chef de meute et non comme un égal. Il suffit de se livrer à ces quelques exercices en douceur pour régler le problème une bonne fois pour toute.
- Les manipulations douces.
Elles contribuent à la hiérarchisation et à la socialisation. Elles préparent les chiens à supporter les contacts et les manipulations sans rechigner, de la part : d’un vétérinaire ( plus besoin de muselière), d’un juge d’exposition ou de travail, d’une toiletteuse, d’un enfant dans la rue, etc. on prendra les chiots un par un pour éviter les distractions. On le soulève dans les bras. On le passe à un autre maître qui le passe au suivant.
On examine les dents, les oreilles, on soulève la queue comme pour prendre la température.

 

On le place sur la table pour le manipuler, pour le brosser.

 

La gamelle
 Un chiot de caractère aura tendance à réagir comme il le faisait avec ses frères et sœurs, en interdisant l’approche à quiconque, humain, ou animal, lorsqu’il mange. On dépose quelques croquettes ou la nourriture habituelle que le maître aura soin d’apporter dans la gamelle. On laisse le chiot entamer son repas et on demande au maître de mettre les mains à l’intérieur. S’il grogne ou tente de mordre, le maître doit le saisir par la peau du cou et le plaquer au sol avec un « non » énergique. C’est un des moyens assez simples pour s’assurer rapidement et définitivement d’avoir un chien hiérarchisé durant toute sa vie.

 

Maintenir sur le dos
Les chiots à tendances agressives doivent être retournés sur le dos et maintenus ainsi quelques secondes, acceptant même que le maître les chevauche

 

Pour en savoir plus :

 

Ouvrage de Joseph ORTEGA
"L’Ecole des chiots et la Méthode Naturelle"

 

Sites :
http://ecole.du.chiot.free.fr/

Date de dernière mise à jour : 10/10/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site